Pour l’inscription de la bouvine au patrimoine immatériel de l’UNESCO

La Fédération française de la course camarguaise travaille à son dossier de candidature au patrimoine immatériel de l'UNESCO. J'ai reçu dernièrement, pour une rencontre de travail, le président de la FFCC, Hadrien Poujol ainsi que le manadier Florent Lupi qui préside la commission culture, et Marie Pilès, chargée de projet.

La mission Patrimoine du Pays Vidourle Camargue a mis son expertise à disposition de la FFCC pour l'accompagner dans le montage de son dossier.
Un dossier relancé, voilà plus d'un an, par le député héraultais Patrick Vignal, qui mobilise les élus, les communes, toutes les instances pour obtenir un rassemblement le plus large possible autour de cette candidature.
Il est essentiel de dépasser nos chapelles politiques pour accompagner la candidature de la FFCC. La bouvine, c'est un territoire, un sport, une culture, une économie, une langue, des codes, une richesse et une singularité à préserver et à partager.

Les commentaires sont fermés.