Vous êtes sur : Accueil du site > > Le festival du livre In Différences
Le printemps de l’éducation contre le racisme
Le festival du livre In Différences
Proposé par la librairie La Fontaine aux livres et Marion Mazauric
Publié le dimanche 17 mars 2013,

Samedi je suis allée à une table-ronde du festival du livre In Différences organisé par la librairie La Fontaine aux livres et l’éditrice Marion Mazauric, dans le cadre du Printemps de l’éducation contre le racisme et les discriminations. « Rap’elle toi Victor Hugo »

Samedi je suis allée à une table-ronde du festival du livre In Différences organisé par la librairie La Fontaine aux livres et l’éditrice Marion Mazauric, dans le cadre du Printemps de l’éducation contre le racisme et les discriminations. « Rap’elle toi Victor Hugo » Divers exemples d’appropriation et d’utilisation de la langue française, pour dire la révolte, la colère, la passion mais surtout la modernité, et pour finir un texte de Victor Hugo lu par Marion Mazauric à l’adresse des députés lors du coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte du 2 décembre 1851.

Aïssa Lacheb, auteur de "Plaidoyer pour les justes" qui poursuit sa carrière d’écrivain et d’infirmier au CHU de Reims, parlait de sa découverte de la littérature classique en prison. Adorateur de Balzac, ce fils de harki élevé dans une cité populaire de l’Aisne, a connu la pauvreté, la délinquance et la prison. La littérature pour lui fut une rédemption. Mais la vie n’est pas toujours facile pour l’ancien taulard. Il publie "Scènes de la vie carcérale" Au diable Vauvert.

Mina Sif, auteure marseillaise, est née en Corse de parents marocains. Elle est l’auteur de "Méchamment berbère" et présentait son nouveau roman "Massalia blues" Editions Alma. Une belle trajectoire pour la fille de berbères marocains analphabètes, une appropriation de la langue française dans tout ce qu’elle a de beau et d’ample.

Autre personnalité, le rappeur MC Jean Gab’1 a un discours plus rêche et joue les mauvais garçons. Véritable titi parisien, son nom de scène est un hommage à Jean Gabin, acteur phare du cinéma des années 50 et 60 qu’il affectionne. Il est tout autant influencé par la musique rock que le mouvement hip hop. Lui qui n’a jamais rien lu écrit pourtant "sur la tombe de ma mère" aux éditions Don Quichotte. Une autofiction en mode argotique dans la plus pure tradition française...

Félix Jousserand, dit Félix J, auteur interprète issu de la scène slam parisienne, a lu quelques extraits de ses textes.

 

Retrouvez Katy Guyot sur FaceBook...

 

Suivre Katy Guyot sur Twitter...

 


Actualité
Toute l'actualité de Katy Guyot...

 

Le territoire
Découvrir le territoire...

 


Autres articles
dans cette rubrique

Chômage, insécurité, les immigrés sont-ils coupables ?
Polémique sur la présidence de l’ANVI
A propos de l’enveloppe parlementaire de Gilbert Collard
19 mars 1962 : date officielle du cessez-le-feu en Algérie
Un concert du groupe ’le temps ne fait rien à l’affaire"
Printemps de l’éducation contre le racisme et les discriminations
Rencontre avec les pêcheurs du Grau-du-Roi
Gérard Gayaud ne supporte pas la contradiction
L’intégration est-elle vouée à l’échec ?
Conférence réussie, à suivre
Des lasagnes à vomir
Quoi de neuf ?
L’intégration est-elle vouée à l’échec ?
La première conférence d’1+1+1
Les incivilités en question pour cette première conférence


Brèves
en même rubrique

Candidate au poste de premier secrétaire du PS gardois
Je suis candidate au poste de premier secrétaire du PS gardois. Le vote des militants aura lieu le jeudi 15 novembre. Plus que 4 prétendants en lice... Lire ma lettre aux militants... Prochaine réunion : mardi 13 novembre à 18h30 à Caissargues, salle (...)
jeudi 1er novembre

 



Site officiel de Katy Guyot
RSS 2.0 - Infos Légales - Administration